Hang Son Doong, Viêt Nam



Imaginez un trek tout droit dans les profondeurs de la plus grande grotte du monde dans une expédition unique. Une grotte si grande qu’elle pourrait accueillir sous sa voûte un Boeing 747 !


Un espace si fascinant qu’il vous oblige à vous poser la question de si vous êtes toujours sur cette planète! Un paysage étrange qui ne se trouve nulle part ailleurs, d’énormes stalagmites sculpturales s’élevant du sol, des stalactites qui pendent du plafond comme une espèce exotique.


A l’intérieur de la grotte elle-même, une scène surréaliste que vous devrez voir par vous-même pour la croire. Les nuages brumeux enveloppent toute la scène, résultats d’un microclimat propre à cet endroit. Ses fossiles apportent la preuve du passage de millions d’années sur cette terre.


À l’approche de la jungle, juste devant l’entrée, une brise de vent frais que les cascades apportent, vous pénètre comme la vie. Un ciel voilé, froid et exaltant, il est évident qu’il y a quelque chose de magique qui vous attend juste derrière l’entrée de cette grotte!





Depuis son plus jeune âge, Ho Khanh, un habitant de la province, avait l’habitude de passer des semaines à marcher et chercher son chemin à travers les jungles du parc national de Phong Nha-Ke Bang, à chercher de la nourriture et du bois pour gagner un revenu modeste.

En 1990, pendant une mission de chasse, Hô Khanh trébucha à travers une ouverture dans une falaise de calcaire et décida d’explorer cette ouverture. Pendant qu’il s’approchait, il remarqua les nuages tourbillonnant devant l’entrée, et put entendre les sons d’une rivière tumultueuse émanant de la grotte.


Une fois sûr que l’air y circulait, il décida d’en explorer l’entrée. Il rentra ensuite chez lui, et n’y pensant plus, il finit par oublier l’emplacement exact de la grotte.


Dans le même temps, deux membres de l’Association de Recherches Britannique des Grottes (BCRA), Howard et Deb Limbert étaient à Phong Nha pour mener des expéditions dans les grottes de la région. Un jour, alors qu’ils discutaient avec Ho Khanh, ce cernier mentionna aux experts l’existence d’une grotte avec des nuages et une rivière souterraine. Howard et Deb, intrigués, ont encouragé Hô Khanh à tenter de retrouver la grotte. Après plusieurs tentatives infructueuses, ils ont commencé à penser que cette grotte insaisissable pourrait rester perdue dans la jungle pour toujours.


En 2008, tandis qu’il était dans une autre mission de collecte de nourriture, Ho Khanh retrouva l’entrée de la grotte et décida de noter soigneusement les informations afin de pouvoir la retrouver à nouveau. En 2009 il guida Howard, Deb et une équipe de professionnels vers la grotte pour la première expédition dans ce qui deviendra plus tard Son Doong, ou grotte « montagne rivière ».


Le site a été découvert par Hô Khanh en 1991, Une rivière souterraine l'a creusée voilà deux à cinq millions d'années. Cette grotte se trouve dans le district de Bo Trach dans le parc national de Phong Nha-Kẻ Bàng, près de la frontière avec le Laos. Elle est actuellement considérée comme la plus vaste galerie souterraine au monde avec notamment une galerie ininterrompue de 200 mètres de haut sur 100 mètres de large. 





La première expédition a été stoppée par une barrière de calcite de 80 m de haut, qui a été, en plaisantant, surnommée le “Grand Mur du Vietnam’. Ce n’est que lors de leur deuxième expédition en 2010, lorsque la Grande Muraille a finalement été franchie, dévoilant la fin du passage, que Son Dong a pu être classée plus grande grotte du monde.


Avec plus de 5km de long, avec des sections allant jusqu’à 200m de hauteur et 150m de large, Son Doong est assez grande pour accueillir l’ensemble d’un bloc de la ville de New York, avec des grattes-ciel de 40 étages ! Avec un volume total mesuré de 38,5 millions de mètres cubes, elle dépasse confortablement Deer Cave en Malaisie, qui détenait le précédent record. Les stalagmites, mesurant quelques 80m de haut ont également été étudiées et définies comme les plus hautes jamais observées.



Le parc national de Phong Nha Ke Bang au Vietnam possède le plus ancien système karstique en Asie, vieux de 400 à 450 millions d’années. Son Doong est relativement jeune, seulement 3 millions d’années selon l’analyse des sédiments. Formée sur le bord d’une faille, Son Doong a été creusée par la puissante rivière Rao Thuong qui a érodé le calcaire pour former un énorme tunnel. Certaines cavités se sont effondrées, créant des ouvertures massives vers le monde extérieur.



Posts récents

Voir tout